Panier 0
Layout 1

La dernière représentation de Mademoiselle Esther , , , , , ,

Un hommage émouvant aux pensionnaires et aux collaborateurs du Dom Sierot, où le rêve du théâtre, ne serait ce que quelques heures, a offert une évasion dans un monde meilleur….

22,75€

Ghetto de Varsovie, mai 1942 – Près du mur sud où se trouve aujourd’hui le théâtre de marionnettes  » Lalka « , se dressait autrefois un bâtiment gris de quatre étages : le dernier siège de l’orphelinat juif  » Dom Sierot  » (La Maison des Orphelins). Il fut un établissement pilote historique dans l’éducation des enfants, dans la bienveillance et la démocratie, ouvert à la fin de l’année 1912, dirigé par le docteur Korczak.
Genia, une petite fille de 12 ans, tient son journal sur les recommandations du docteur.
L’orphelinat dans lequel elle vit, avec 190 autres enfants, les accompagnants et le docteur est un modèle d’accueil où règnent le respect des enfants, la bienveillance, l’écoute, le dialogue.
L’Histoire s’arrête malheureusement en 1942, quand les SS les embarquent tous en direction de Treblinka où ils seront gazés dès leur arrivée, le 6 août 1942.

Nombre de pages

140

Auteur(s)

Adam Jaromir / Gabriela Cichowska

Format

19,3×26,5, couverture cartonnée

Soyez le premier à donner votre avis “La dernière représentation de Mademoiselle Esther”