Histoires d’arts et métiers

, , , , , ,

14,50

Il était une fois une jolie couturière, vraiment très jolie. Si jolie que tous les gars du pays lui contaient fleurette. Jusqu’au seigneur du château qui lui faisait porter les fruits les plus délicieux, les fleurs les plus parfumées. Mais à aucun de ses galants la couturière n’offrait son cœur.
Du coup, ces jeunes hommes ardents se la disputaient sans cesse. Enfin, la belle en eut assez. Elle fît la déclaration suivante :  » Celui qui me portera l’objet le plus utile pour mon usage, celui-là, je l’épouserai. »

Nombre de pages

,

Auteur(s)

Format

Vous aimerez peut-être aussi…