MA CONFESSION

, ,

8,00

En 1878-1879, autour de l’âge de cinquante ans et après avoir écrit Anna Karénine, Léon Tolstoï traversa une profonde crise de vie et de conscience, celle qui allait le mener à devenir celui qu’on sait, le quasi-prophète qui inspirerait Gandhi et des millions d’autres. Ma Confession est le livre crucial de cette crise, écrit en 1879, et depuis longtemps n’était plus édité.

Initialement prévu pour être une « Introduction à une critique de la théologie dogmatique » préfigurant une vaste œuvre théologique en quatre parties, Léon Tolstoï en a finalement fait un texte court et simple parlant à tout être humain, le réceptacle de toute ces interrogations qui le hantaient depuis son enfance et qui sont celles de toute personne en ce monde : « Qu’est-ce qui sortira de ce que je fais aujourd’hui ? de ce que je ferai demain ? Qu’est-ce qui sortira de toute ma vie ? » et    « Quel est le sens de la vie ? », questions demeurant sans réponses pour lui et qui rendent la vie « impossible », et finissant par se transformer en une manière de concevoir Dieu et la foi qui ne pouvait que se heurter à l’Église orthodoxe et à tout dogme établi.

Complètement inconnue du public français et longtemps interdite par la censure, Confession, est une œuvre bouleversante à consonances très largement autobiographiques et totalement originale. Tolstoï y déploie le paysage d’une âme désespérément séparée de Dieu, désertée par la grâce, seule face à l’obsession de la mort.

Auteur(s)

,

Format

,

Nombre de pages