Nouvelles d’Israël

,

12,00

Les mots jaillissent d’entre ses lèvres comme de menus alevins, tandis que le foulard détrempé qui lui enserre le crâne s’égoutte. Jusqu’à la mort, elle prit soin de s’envelopper la tête. Avec une pièce d’étoffe grise et élimée qui lui dissimulait même les oreilles, interdisant à la moindre mèche rebelle de s’exposer à la vue. Aujourd’hui encore je me demande quelle était la couleur de ses cheveux puisqu’ils restaient couverts la nuit aussi.

« Procèdent par gestes humbles et doux, m’ordonne-t-elle d’une voix calme, mesurée. Ne cherche pas à t’imposer, à être la plus forte. »

Je fends les flots, et la peur me déchire. Les mains crispées, je serre les coudes. Mes doigts heurtent au passage les attaches de ma tunique. Il serait tellement facile de la dégrafer ! Sous la surveillance de mon professeur, je trace à contrecœur des ronds dans l’eau.

Nava Semel, Petite Rose en Méditerranée.

Auteur(s)

Format

Nombre de pages

Vous aimerez peut-être aussi…